Combien peut rapporter un millions de vues sur Youtube ?

Combien peut rapporter un millions de vues sur Youtube ?

En quelques années, YouTube est devenue une véritable plateforme professionnelle pour les créateurs de contenu. Plusieurs chaînes atteignent désormais plusieurs millions de vues, générant ainsi des revenus substantiels pour leurs auteurs.

Pour les plus gros créateurs de contenus sur YouTube en France, comme Squeezie et TiboinShape par exemple, YouTube fait partie de leur source de revenu principal avec des revenus pouvant dépasser plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois uniquement grâce à la publicité YouTube.

Dans cet article, nous allons découvrir ensemble comment fonctionne le système de rémunération sur YouTube et essayer d’estimer combien rapporte en moyenne 1 millions de vues sur YouTube aux créateurs de contenu.

Comment fonctionne la monétisation sur Youtube ?

Pour comprendre ce que représente un million de vues en termes de revenus, il faut tout d’abord s’intéresser à la manière dont fonctionne la monétisation sur YouTube. La plateforme rémunère ses créateurs grâce aux publicités affichées avant, pendant ou après les vidéos, ainsi qu’aux bandeaux promotionnels présentés à côté du lecteur vidéo. C’est le même style de monétisation que Snapchat par exemple, qui intègre des publicités entre les différentes storys de ses créateurs de contenus.

En plus de cela, les créateurs de contenus avec des grosses audiences réalisent généralement des placements de produits, ce qui permet d’encore augmenter leurs revenus. Cependant, ce revenu n’est pas directement lié à YouTube, on ne peut donc pas l’ajouter à l’argent généré sur les 1 millions de vues.

Le rôle central du CPM (Coût Pour Mille)

comment fonctionne la monétisation youtube

Le montant versé aux youtubeurs dépend directement du nombre de fois où ces publicités ont été visionnées ou cliquées par les internautes. Il existe différentes façons de calculer cette rétribution, mais le critère essentiel reste le CPM, ou Coût Pour Mille. Le CPM détermine le tarif que l’annonceur doit payer pour chaque tranche de mille visionnages ou impressions d’une publicité.

On distingue plusieurs types de CPM sur YouTube :

  • CPM brut : le coût total de la campagne publicitaire pour l’annonceur, divisé par le nombre de vues en milliers. Il inclut les revenus générés par la plateforme et l’éditeur (le youtubeur).
  • CPM net : la part du CPM brut perçue directement par le créateur de contenu. Elle correspond généralement à 55% du CPM brut, puisque YouTube conserve 45% des recettes publicitaires.
A LIRE :   Le rôle de la chance et de l'habileté dans les paris : trouver le bon équilibre

Le taux de remplissage : un critère crucial pour maximiser ses revenus

Outre le CPM, le taux de remplissage est également un élément déterminant pour estimer combien peuvent rapporter un million de vues sur YouTube. Ce taux représente le rapport entre le nombre de publicités réellement diffusées et le nombre potentiel de passages publicitaires sur une chaîne.

Plus ce taux est élevé, plus le créateur parvient à monétiser efficacement son contenu. En revanche, un faible taux de remplissage indique que la plupart des emplacements publicitaires restent inoccupés, réduisant ainsi les revenus potentiels du youtubeur.

Les youtubeurs qui sont nichés sur un sujet précis ont tendance à avoir un meilleur taux de remplissage par exemple, car leur communauté est moins grosse mais beaucoup plus engagée. A l’inverse, les gros Youtubeurs mainstream comme Squeezie ou TiboinShape ont des très grosses audiences mais des taux d’engagement plus faibles.

Cet article pourrait vous intéresser : combien rapporte 1 millions d’écoutes sur Spotify

Quels sont les facteurs qui font varier les revenus Youtube ?

Maintenant que nous avons saisi les mécanismes de base de la monétisation sur YouTube, il convient de souligner que les gains générés par un million de vues sont loin d’être identiques pour toutes les chaînes. En effet, plusieurs facteurs entrent en jeu :

  • La thématique du contenu : certaines niches attirent davantage les annonceurs et bénéficient donc de CPM plus élevés. Par exemple, les chaînes traitant de finance ou de technologie sont souvent plus rémunératrices que celles axées uniquement sur le divertissement.
  • L’origine géographique des spectateurs : les annonceurs sont prêts à payer davantage pour toucher des publics situés dans des pays économiquement développés. Ainsi, un youtubeur dont l’audience est majoritairement américaine pourra percevoir un CPM net supérieur à celui d’un créateur dont les vues proviennent en grande partie de pays aux revenus moins élevés.
  • La saison : la demande en matière de publicité varie tout au long de l’année. Durant les périodes de fêtes, les annonceurs investissent massivement dans leurs campagnes promotionnelles, ce qui entraîne une hausse globale des CPM nets sur la plateforme.
A LIRE :   Les clés pour gagner à la machine à sous

Lisez aussi : Youtube vanced ne fonctionne plus

Combien peut on gagner grâce aux publicités sur YouTube ?

A partir du fonctionnement de la monétisation YouTube que nous avons vu ci-dessus, on peut désormais estimer certains chiffres sur combien peut rapporter 1 millions de vues sur YouTube.

En moyenne, 1 millions de vues sur YouTube en France rapporte entre 2500 et 3500 euros au créateur de contenu. Si l’on compare ce chiffre à d’autres plateformes, c’est plutôt un bon revenu. Pour TikTok par exemple, la moyenne est plutôt entre 500 et 800 euros pour 1 millions de vues 

Comme indiqué, ce chiffre peut varier en fonction de la thématique, de l’engagement ainsi que de la saisonnalité (Par exemple, il y a beaucoup plus d’annonceurs pendant les périodes de noël, ce qui fait augmenter le CPM et donc augmenter les revenus des Youtubeurs)

Exemple concret de combien peut gagner un Youtubeur en fonction de ses performances

combien gagner squeezie sur youtube

Le moment est enfin venu de découvrir quelques exemples concrets de créateurs ayant réussi à bien monétiser leur audience grâce à YouTube :

  • Un youtubeur spécialisé dans les nouvelles technologies a réussi à toucher un CPM net moyen de 8€ pour sa chaîne qui comptabilise 20 millions de vues. Ainsi, il a pu générer environ 160 000€.
  • Une chaîne dédiée aux voyages et au lifestyle a atteint un CPM net moyen de 6€ pour un total de 50 millions de vues, engrangeant ainsi près de 300 000€.
  • Un youtubeur humoristique ayant cumulé plus d’un milliard de vues sur l’ensemble de ses vidéos a pu gagner approximativement 3 millions d’euros, avec un CPM net autour de 3€.

Si on prend l’exemple de Squeezie, actuel plus gros Youtubeur de France avec pas moins de 18,5M d’abonnés et en moyenne entre 5M et 15M de vues par vidéos, sa chaine Youtube lui rapporterait plus de 100 000 euros par mois avec une moyenne de 4 vidéos par mois ! 

Ces exemples illustrent bien la très grande variabilité des gains potentiels sur YouTube en fonction de la thématique, du nombre de vues et, surtout, du CPM net obtenu par le créateur. Néanmoins, il est indéniable que les revenus générés peuvent être importants pour ceux qui réussissent à cumuler les conditions favorables et à fidéliser une large audience !

Post Comment